Sélectionner une page

Comme un oubli

Sa main s’est figée
D’avoir cueilli mon corps
Et son visage fané
Murmure le chant des morts

85 x 54,5
Acrylique sur papier
Prix sur demande

Si vous aimez mon travail, n’hésitez pas à me contacter

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *